Promotion VINCENT

rassemblement de la cinquième promotion

20 Juillet 2011 , Rédigé par Patrick Publié dans #article


 CLIQUEZ ICI POUR LAISSER  OU VOIR LES COMMENTAIRES LIEES A CET ARTICLE

 

 

 J'ai décidé de prendre les rênes du futur rassemblement de la cinq, qui pourrait voir le jour à l'horizon 2012. Envoyez-moi un mail avec votre numéro de brigade (Issoire et Tulle), coordonnées, téléphone, volontariat,...afin de procéder au recensement de la promo (697 âmes). Tout coup de main n'est pas exclu! Je vous remercie par avance. 
Et par tous les saints ! 
A très bientôt 
Patrick BOITE

 

                                                  stele

 

  Bon, il fallait bien que quelqu'un se décide. au mois de novembre de l'an dernier en redescendant de Clermont vers Toulon, je me suis arrêté à la porte de l'école (comme tous les ans, c'est un pélerinage !) , et devant le refus du chef de poste puis du sous off de permanence de me faire pénêtrer à l'intérieur, même accompagné, une petite voix intérieure me disait "tu vas pas te laisser faire, il existe bien une solution, un jour prochain tu rentreras et le portail te sera grand ouvert" Je partis la larme à l'oeil...

Puis les voeux de bonne année sont passés, les copains de brigade "quand est-ce qu'on se voit ?" La retraite de l' éducation nationale venant, je fis des recherches sur Issoire, et j' ai trouvé le site de l' AEIT.

Une adhésion plus tard, je pris contact téléphonique avec les membres du bureau puis du concepteur de ce blog multi promo, et ce rêve va devenir réalité!

 

Messieurs de la cinq, CE BLOG EST LE VOTRE !

 

En parcourant le site des copains d'avant, j'ai remarqué que chacun d'entre-vous avez au moins une petite dizaine de camarades. FAITES CONNAîTRE CE SITE ! C'est très facile de faire l'effet boule de neige.

 

La cinq ne s'est jamais réunie On va encore attendre combien de temps ?

 

  Le samedi 29 septembre 2012 !

 

La date officielle vient de m'être communiquée par Marc JAMON, le Président de l'amicale des AET. Donc pensez dés à présent de ne pas partir en croisière, en expédition, en raid ou Dieu sait où avant de connaître la date du rassemblement.

En effet ce serait dommage pour vous de ne pas pouvoir vous replonger avec vos camarades de brigades dans vos souvenirs, anecdotes, dans ce lieu qui est gravé à tout jamais dans nos mémoires et qui a fait de nous les hommes que nous sommes maintenant. N'étiez vous pas un peu fier le 14 juillet 1970 sur les champs' pour représenter notre école pour la première fois? Que de compliments reçus; mais vint après la séparation et l'envol de chacun de nous vers d'autres cieux, que de peur au ventre en se présentant dans notre régiment... Ah vous venez d'Issoire ? en FETTA ! Et en avant pour un an de purgatoire avec les recrues ! Je regrette pas cette année, elle a vaincue ma timidité et fait de moi un dieu de l'art du camouflage et de la revue de placard (me suis vengé de St Maix ou j'ai ramassé pluisieurs fois mes affaires par terre pour un défaut de pliage).

Bref, vous pourrez à cette occasion revoir votre brigade, ce cher S1,le foyer...refaire la photo derrière le bâtiment et bien sûr faire bonne ripaille.

Le programme sera décrit sur ce blog.

Bonne nouvelle ! Il n'y aura pas de piqûre de rappel TABDT pour les ceusses qui ne seraient plus à jour. (vous rappelez-vous cette frayeur, l'attente sur le banc de l'infirmerie l'aiguille dans le dos, attendant la dose vaccinatoire, la diète forcée ?) breuh j'en ai encore des frissons...

Bref j'ai donné le coup d'envoi de ce blog.

Quelle merveille internet

VIVE LA CINQ !

A bientôt

Votre dévoué

Patrick


PS: pour écrire sur ce blog, cliquer ci dessous "écrire un commentaire"

C'est l'espace de la cinq, rien que pour nous !


A ce jour, lundi 6 juin 2011, 98 camarades de retrouvés.

Merci de vos encouragements.

 


Je vais me rendre le 1 octobre à Issoire pour le rassemblement de la 6.

 Si vous avez des souvenirs de promo, n'hésitez pas.

Qui se souvient avec nostalgie de notre escapade à Saint Germain Lembron pour nettoyer le bal "volant", notre incarcération dans les locaux de la gendarmerie, notre retour triomphal à l'école, et notre consigne au quartier ?

Mes souvenirs s'estompent, mais à plusieurs on peut réécrire cet épisode.

Il me semble que c'était avant notre départ pour ST MAIX ? et que nous fûmes consignés jusque cette date...

 


Jean-Pierre m'a apporté la réponse (lire dans la rubrique commentaires, à droite --->

 

Donc épisode plus ou moins marquant pour nous.

En passant à Issoire dernièrement, j'ai vu  que le cinéma était fermé...

La ville est bien changée. Une grande zone commerciale s'est bâtie sortie vers Clermont, avec de nombreux hôtels et commerces.

Tiens me revient en mémoire notre voyage d'étude, et sa rue Thubaneau...

J'aime beaucoup la ville de Marseille. Je m'y rend pour "magasiner". Il y a aussi le mess de garnison.( Nous le notre à Toulon a été rasé). Je m'y rendai 1 fois ou deux par semaine, quand j'étais au CM94 à la Valette du Var où j'ai servi 6 ans, pour y amener les véhicules à L'ERM, et chercher les pièces détachées. Ca aussi c'est complètement rasé maintenant. On avait visité cet ERM durant notre voyage d'étude.

Revenons à notre rue Thubaneau, et ses péripétassiennes. Là aussi cette rue est redevenue "normale" Ils y ont même fait un musée !

Bref ce fut dans cette rue infâme que je perdit mon pucelage avec une belle métisse.

Notre retour à Issoire fut suivi quelques jours plus tard par une déclaration soudaine, après incubation d'usage, de "chaude-pisse" (qui c'était ? un nom !)

Et nous nous rendîmes en colonne couvrée à l'infirmerie faire admirer notre appareil génital tout neuf. Le pauvre toubib a dû prendre une sacré overdose de consultation de quéquettes ce jour là.

Bref nous fûmes déclarés aptes pour Bourg-Lastic.

Mais c'est une autre histoire !

 

A vos anecdotes !

 

Ce week-end de la pentecôte je pars en Camargue. Dommage que dans la manade Paul Ricard il n'y a plus de dosettes gratis de Ricard à l'entrée avec lesquelles nous avions rempli nos poches. Là aussi lors de nos apéros sur la Canebière pendant notre voyage de fin d'études,  il y avait profusion de sardinade accompagnée de mauresques, perroquets et tomates. Maintenant la sardinade il faut te la payer ! pire, trouver un bistrot qui la propose ! La remontée au centre de transit (rasé depuis peu, mais j'ai pu revoir nos dortoirs en 98) était souvent difficile et jalonné par des haltes "vomissures". Le pire c'est que mon lit était celui du haut ! Bref le matin on avait les cheveux qui avaient poussés à l'envers.

Vraiment tout fout le camp !

A plus, portez-vous bien

Patrick


Le 14/06

Salut à tous !

 

Le week-end de pentecôte s'est très bien déroulé. Le bungalow était super. La quiétude nocturne était agrémentée de ronflements. Vive les boules "quiès". Pas trop de moustiques, fraîcheur le soir. Bref je vous recommande le camping de la brise aux Saintes Maries. Profitez de la basse saison.

La manade Ricard est toujours là, les flamands roses aussi. Les villes des Saintes et Aigues-mortes sont devenues touristiques à outrance, magasins de souvenirs et autres gadgets pseudo made in France.

La ballade à cheval, pas terrible de visiter les marais avec des chevaux téléguidés qui étaient perdus lorsque la croupe de son prédecesseur avait changé ! Bref vraiment pas terrible. Impossible de faire trotter ou encore moins galoper ! 

Le voyage du retour fut agrémenté d'une crevaison sur l'autoroute vers Marignanne.

 


le 27/06

Un camarade( rdz) vient de m'envoyer la photo de la garde au drapeau.

Porte drapeau : DE CLERCQ (bg233)

à sa droite : EZMIRO (bg 236)

à sa gauche SORIO (bg222)

derrière Sorio :PORTE bg231)

au centre HOUSSIER (bg221)

à sa droite : ORI (Bg224)

 

 

garde_etendard.gif

 

Le compteur totalise ce jour 117 camarades retrouvés sur 697.


Le 8 juillet

 

Un grand merci à mes camarades Jean-Bernard Clodoré(bg 224)  et Bernard Dupont (3ème promo, de l'amicale) qui se sont enfermés une journée dans le bureau de l'amicale, ont sortis les dossiers scolaires un à un, pour remettre devant chaque nom, sa brigade. Merci pour leur travail.

Vous pouvez consulter le listing ci-contre à droite "les groupes et brigades" et cliquer sur listing.

 Une fois sur la page, cliquez sur votre groupe. Pour les allergiques du clavier c'est ici


Au sujet des "sans brigades"

Ce sont les élèves qui sont présents sur le listing mais leur dossier scolaire est absent. Soit il a été perdu ou récupéré. Merci à eux de me communiquer leur brigade afin que je les réaffecte.

Je vous signale que vous pourrez récupérer vos dossiers lors du rassemblement.

Pour ceux qui m'ont communiqué une adresse mail (et ils sont encore trop peu nombreux) je vais les inscrire d'office à la newsletter afin de les tenir informé.

Allez, bon week-end et buvez beaucoup par canicule. (avec modération)

Votre dévoué

Ah oui + 22 adresses de retrouvées.

Si un volontaire (ou plusieurs) veulent m'aider dans les recherches, je suis preneur !


Le 19/7

Bonsoir à tous !

Je ne savais pas que mon invitation mise sur trombi.com allait déclencher une telle polémique.

Des camarades de la 8 ont tenu des propos injurieux, et je croyais naïvement enterré la guéguerre bip / clef à molette ! On se croirait revenu au bon vieux temps ! Pourquoi tant de haine, moi qui suit un bip refoulé suite à ma nullité mathématicienne (j'ai fait des progrès depuis), mais très bon mécanicien ! Pourtant je réparais les TV , postes radio et appareils ménagers depuis l'âge de 14 ans chez un dépanneur ayant pignon sur rue ! Remarquez que maintenant j'ai ma revanche, je collectionne et répare nos bonnes vieilles TSF.

Bref, j'ai inscrit " vous êtes cordialement invité au rassemblement de la cinq qui aura lieu..." Dans ma pensée, ceci ne concernait que ma promo, au vu que je mettai l'invitation année de sortie 1970; malheur et damnation, tout ceux inscris sur trombi l'ont reçu ! Et là, tollé général, des gens ont cru que c'était un rassemblement pour toutes les promotions ! Je m'excuse auprès de vous tous de mon erreur; mon français "nordiste" vagabonde parfois !

Les corrections sur trombi ont été faites.

Je ne vois pas comment caser les 34 promos (faites le calcul) dans un site qui ne nous appartient plus, qui plus est en plan vigipirate.

Donc je déclare la polémique close, je reconnais mon erreur de communication, et précise une dernière fois que ce rassemblement est celui de la cinq, et rien que la cinq.

 

Lundi je pars pour la rencontre mondiale des deuchistes à Salbris. Il y a  5350  2CV de préinscrites. faites le calcul minimum 2 par auto. Il manque ceux qui vont s'inscrire sur le site. Mais nous partons avec nos guitounes, notre intendance, notre échelon, pour faire le trajet et organiser le campement durant cette semaine ! On sera donc environ au minimum 10.000 personnes sur site ! On prépare cette rencontre dans notre club depuis un an.

Je mettrai des photos.


Merci à tous

Portez vous bien et bonnes vacances.

Votre dévoué


Samedi 6 août

 

Bonjour à tous !

Je suis revenu sain et sauf du grand rassemblement des deuches. Tout c' est bien déroulé. Nous avons eu qu'une panne (si l'on peut l'appeler ainsi) très légère : le ressort de rappel de la pédale d'accélérateur qui s'est décroché sur une voiture ! La préparation de nos 22 deuches y est pour quelque chose. 2x742 km pour nos vaillantes petites voitures. Le trajet A/R s'est effectué en deux jours, avec étape avant d'arriver à Brioude, La Chaumette.

Le jour de l'arrivée à Salbris nous avons été "parqués" pendant 7 heures le long d'une route, un peu avant le camp militaire. Un bazar innimaginable, l'organisation débordée... Tant est si bien que monter la guitoune à 11 heures du soir sur un terrain détrempé ...

Nous avons battus le record de participation : plus de 7000 deuches !

Le reste s'est très bien déroulé. J'ai visité le musée MATRA de Romorantin. A voir aussi. Il y a une très belle rétrospective sur les deuches.

J'ai plus de 450 photos, un film à monter.

Un camarade de la 221 (J.L. Osselin) est en train de m'envoyer beaucoup de documents très interessants. Je vais les mettre sur le blog la semaine prochaine.

La garde au drapeau est presque identifiée grâce à lui (voir photo au dessus).

Allez, je vous laisse à vos occupations vacancières.

Votre dévoué rassembleur


Samedi 17 septembre

 

Bonjour à tous

 

En ce jour j' aurai voulu vous faire part des évènements de la rentrée de 1967

Hélas, je viens d'apprendre le décés mercredi de notre camarade Alain GIDEL de la brigade 211, après une longue maladie.

Ayons une pensée émue pour ses proches.

Patrick

 

 


Mardi 11 octobre

Bonsoir à Tous

 

Quelques mots pour vous dire que les recherches de nos camarades sont commencées. Je suis en train de procéder à la distribution des renseignements aux volontaires qui m'ont fait le souhait de m'aider. Nous avons 4 brigades de complètes.

Il me faudrait encore des volontaires ! surtout de Tulle.(12-13-31)

Nous devons avoir terminé ce travail pour la fin de l'année. C'est le plus difficile. Mais quelle joie d'avoir son ancien copain au téléphone après des heures de recherche !

Pas d'article pour le moment, tout mon temps est pris à transcrire les renseignements pour les fins limiers chercheurs !

A Bientôt, et portez-vous bien

Patrick


mardi 18 octobre

 

 

Bonsoir à tous

 

Jean-Luc O. grand archiviste de notre promotion, vient de m'envoyer deux documents. Le premier était édité par le service de santé et joint à notre bulletin scolaire chaque trimestre.

 Je n' en ai aucun souvenir.

 

En première année nous étions bien nourri, souvenir du St Nectaire (je l' aime toujours autant !), du jus de pomme dans sa cannette (additionné soit-disant de bromure pour calmer notre libido). Ensuite ça c'est dégradé jusqu'à l'émeute du groupe 11 qui a occasionné le limogeage de notre Colonel Michel.

Tout est ensuite rentré dans l' ordre.

 

Voici ces documents :

 

Bulletin Medical Trimestriel001

 

 

  NB : notre camarade a donc perdu 1 petit kilogramme. Mais un peu trop maigre par rapport à sa taille. Quelle chance ! Moi je galère pour en perdre 4.

 

Le second document est l' ancètre du certificat de scolarité actuel. Il était destiné à la caisse d'allocation familiale pour prouver que nous poursuivions bien nos études afin que nos parents continuent ainsi à toucher les allocs'.

Dés nos 18 ans nous reçûmes notre première paye, nos premiers paquets de cigarettes gauloise troupe, nos timbres FM et notre bon de colis. Et ceux qui ne fumaient pas, monayaient leurs cigarettes !

Mon camarade Jean-Bernard m'a rappelé dernièrement que lorsque je fumais la tige de 8 [la clope] durant la récré, j'avalai la fumée. Quelques instants plus tard en cours je faisais un rot et éjectais la fumée en faisant des ronds. Quel artiste !

Mais maintenant je ne fume plus depuis belle lurette et c'est tant mieux pour mes poumons !


 

certificat d'incription001

 

Merci à Jean-Luc

A bientôt, portez-vous bien

Patrick


Le 9 novembre

 

Bonjour à tous.

 

Un peu débordé en ce moment car 3 activités à mener de front en même temps.

Celui qui dit que l'on s'ennuie en retraite...

 

Je repars en Auverge demain.

- pour assister au conseil d'administration de l'amicale samedi matin,

- pour participer à RADIOMANIA (exposition - bourse d'échange ) à Clermont-Ferrand. Association des mordus de la TSF. L'entrée est gratuite de 9 h à 17 h et cette manif de déroule à la maison des sports, place des Bughes à Clermont. Vous pourrez y voir des prototypes de télévision mécanique et un magnétophone à manivelle, comme nos vieux phonographes et une démonstration d'avions et d'hélicoptères radio-commandés.

site : http://radiomania.pagesperso-orange.fr/

Pour les habitants du coin, à ne pas rater ! Je serai visible à la boutique de l'association RADIOFIL.

Fin de pub. Merci

 

J'ai mis les techni-flash que m' a passé Serge Merienne. Aussitôt Pierre Virion m'a envoyé un mail que je cite ici :

"""Bonsoir Patrick,
Je ne sais pas depuis quand tu as mis les liens vers les techni-flash
mais je viens seulement de les découvrir sur le blog.
Je ne connaissais pas l'existence de ce magazine et j'ai donc pris
plaisir à les lire.
Et une fois de plus je n'ai pu m'empêcher d'en vouloir à nos cadres de
l'époque qui n'ont rien fait pour qu'un rapprochement entre "Issoiriens"
et "Tullistes" puisse se faire. Et l'existence de ce magazine était
l'occasion rêvée.
En effet il aurait pu y avoir une section dédiée à l'annexe de Tulle
avec des articles écrits par les élèves de Tulle afin de mieux nous
faire connaître de nos camarades d'Issoire. De plus le magasine aurait
pu, aurait du même être distribué à Tulle afin que nous connaissions
mieux la vie de nos camarades "Issoiriens".
Quel gâchis quand même.
Allez à bientôt
Pierre ""

 Et oui, on ne peut refaire l'histoire. Volonté voulue ou désinvolture ?

C'était là l'occasion révée d'avoir des nouvelles entre-nous.

Pourquoi n'y a t-il jamais eu de rencontres sportives, de communications, de visites ? Jamais rien n'a filtré, sauf le mot de bienvenue du Colonel Le Diberder à leur arrivée à Issoire : des collégiens !

C'est un peu lorsque l'ASE ou la DDASS sépare une fratrie et les place dans plusieurs familles d'accueil !

 

J'espère que les 2 premiers articles sur les gens célébres de la cinq vous ont passionné. Le troisième et dernier est presque terminé. Le flash-info sera envoyé aux abonnés semaine prochaine à mon retour de mon voyage en terre auvergnate.

Allez, portez-vous bien, votre président va finir par rouiller avec toute cette pluie qui lui tombe dessus depuis une semaine dans le Var !

 

A bientôt mes amis

 


 

Le 7 décembre

 

Bonjour à tous

 

Quelques mots pour vous dire que les recherches avancent bon train.

Il me manque surtout quelqu'un en ce moment pour la 31 de Tulle.

Une aide pour la 12 aussi serait bienvenue.

Je viens de mettre toutes les brigades à jour avec les nouveaux camarades retrouvés.

Mon objectif de retrouver le maximum de personnes pour la fin de l'année sera atteint.

Trop peu de gens ne se sont pas encore inscrit sur la mappemonde. Cette inscription à pour but ultérieurement de regrouper toutes les promotions au sein des départements. A nous les banquets ! Je vous rappelle la manip, elle est un peu tordue, mais on y arrive aisément.

1 - je clique sur la terre qui tourne

2 - je clique sur europe

3 - je clique sur France, la carte de France apparaît avec les département. En passant la souris sur ces derniers on voit le nombre d'inscrit par département (c'est lège en ce moment...). si je clique dessus je vois les inscrits avec leur photo actualisée. Elle est pas belle la vie ?

4 - je clique sur inscription, en haut à gauche. Un formulaire apparaît, remplir la case nom avec votre nom puis le prénom, (bien mettre le nom en premier pour le classement) choisir un mot de passe, laisser carte monde. Voilà pour les élements essentiels.

5 - remplisser les autres cases si vous le désirez, mais ce n'est pas obligatoire. Une photo récente est bienvenue !

6 - descendre tout en bas du formulaire. Il faut taper les deux mots anglais du CAPCHA (bidule qui interdit aux robots une inscription automatique, ceci en vue de ne pas vous envoyer de pourriel). Si vous ne comprenez pas bien un des deux mots, cliquer sur "get a new challenge" au dessus du petit haut-parleur.

7 - cliquer sur valider en bas à gauche. Si vous ne vous êtes pas trompé avec les deux mots du capcha, votre fiche est enregistrée.

8 - Mince, je me suis trompé ! Pas de panique, là il faut aller dans la case identification, vous marquez votre nom, prénom comme marqué au §4 et votre mot de passe. vous pouvez alors procéder aux modifications.

Voili, voilou ! simple non ?

 

Cette semaine sortie du 3ème homme célébre de la cinq. J'ai eu son accord de parution.

Bonne nouvelle, il y en a un autre... cherchez dans la brigade 215. Merci Serge !

Hier j'ai pris un an de plus; ça c'est bien passé, même pas mal ! Merci à tous ceux qui m'ont envoyé leurs voeux. Mais comme j'avais déjà changé de décennie l'an dernier, ça passe mieux.

Merci à tous ceux qui m'encouragent, je transmet ces encouragements à tous mes brigadiers-inspecteurs, c'est un peu à eux que reviennent ces merci pour l' accomplisssement de leur travail. Mais ils aiment leur tâche. Retrouver son camarade de chambrée 44 ans après cette vie de labeur, cela fait chaud au coeur. 

J'ai mis dans l'album GE3 la photo du défilé à Paris.

La distribution et le palmarès des prix de 1968 ont été également ajouté. Je viens de scanner le petit livre rouge de mao , non le manuel du savoir-vivre militaire, je le met en ligne.  (menu documents à droite)

Allez, continuez vos achats pour les petits enfants, la table du réveillon, et le cadeau pour Madame...

Fin de ce mois le flash info avec les dernières infos de l'année.

Portez-vous bien mes amis, c'est pas le moment de prendre froid.

A bientôt

Votre dévoué rassembleur.


Le 8 décembre

 

Mise en ligne d'un diaporama réalisé par Gérard EVRARD de la brigade 211.

Ce diaporama mêle avec brio des photos de l'école prises durant les années 1967/1970 avec des photos réalisées en 2005.

En effet, cette brigade s'est retrouvée en 2005 dans l'enceinte de l'école pour des retrouvailles.

Que d'émotions en visionnant ce document.

Merci à Gérard au nom de nous tous.

Pour le voir c'est dans le menu liens à droite----->

Pour les pas doués du clavier :

 


 

Le 29 décembre

 

 

Bonjour à tous

 

Ouf, un de fini ! Reste le second ...

Ce réveillon de nouvel an va se passer avec mes amis deuchistes. Déguisement de rigueur. Je ne sais pas encore quoi enfiler. Mission principale pour cet après-midi. Heureusement nous avons deux boutiques de location sur Toulon.

 

Bon après cette période festive, on va reprendre le travail de recherche.

Mise en place du petit sondage pour connaître le nombre de places d'hôtel, de repas...

Un camarade a indiqué en commentaires un petit coin sympa pour les camping-caristes.

Pour les hôtels, pas de souci sur Issoire, octobre est une période au creux de la vague pour eux. Il y a aussi le VVF de Parent.

Voilà pour ce petit coucou, savourons ces derniers moments de 2011. Que va nous apporter la nouvelle année ?

Je vois les ronchons : des augmentations ! oui c'est vrai

Du chômage en plus pour nos jeunes; normal le pays se désindustrialise.

Des élections : avec la bande actuelle et à venir, ma boule de cristal m'indique le pessimiste, un seul mot : récession !

De la santé : oui de plus en plus de progrés, mais moins de remboursement et une hausse de la mutuelle; faut bien payer la CMU...

Bref, une année morose s' annonce. Espérons un retour de l'emploi pour nos jeunes.

 

Pour conclure, avant on disait dans ma famille en chti'manie : Bonne Année, Bonne santé, ouvre ton porte-monnaie...

Je pense que c'est d'actualité !

 

Eh bien moi je vous dit " BONNE ANNEE 2012, TRES BONNE SANTE, et au plaisir de vous revoir tous en octobre en excellente forme ! "

 

Bon bout d’an et à l’an qué vèn !!

 


 

Le 11 janvier

 

Bonjour à tous et re-bonne année !

 

Maintenant que les festivitées sont terminées, il faut se remettre au boulot !

C' est quoi le boulot ?

 

Ben,  rechercher nos camarades !

 

J' ai fait appel de volontariat, j'aurai fait pipi en l'air ou jouer du violon, aurait eu le même effet ! Je n'ai pas osé faire pipi et jouer du violon en même temps...

 

Presque 50% de retrouvé depuis octobre, c'est bien me direz-vous...

Mais ce qui m'inquiète ce sont les brigades en attente de prise en main...

Je cite, recite :

Groupe 21 : la 213 - 212 - 214

Groupe 22 : OK

Groupe 23 : 233 - 234 - 235 - 236

Tulle : la 12

 

ce serait vraiment dommage qu'une brigade ne soit pas au courant !

 

Notre vice-président Sergio a poussé hier un coup de gueule, et je le comprend :


SITE PAUVRE EN PHOTOS !

 

Pourtant il existait un club photo par groupe !

 

J' ai expérimenté voici quelques jours avec la 32 et la 221 un nouveau lien de gestion de photos.

Je m'explique (prenez exemple de la 32 avec les photos fournies par D. Pascetta) :

- Vous descendez en bas de la brigade, vous avez un lien pour les photos.

- Vous cliquez dessus, ou vous le recopiez dans votre navigateur (copier- coller)

- vous mettez les logins (identifiants et mots de passe)

- vous déboulez sur une page ou vous voyez les vignettes des photos !

- on peut les voir ou les télécharger en vue de les imprimer, en cliquant dessus.

- maintenant, et c'est là la finalité du système, en haut à droite il y a un onglet : ajouter des fichiers.

- on clique dessus, on choisi la version basique pour ceux qui ne possèdent pas 3 bac en informatique.

- on télécharge ses photos depuis son ordinateur - attention au format : jpeg, jpg,png et gif.

- et le tour est joué : j'en fait profiter tous mes camarades de brigade !

 

J' en entend un qui me dit : j'ai les photos dans mon album, comment je fais ?

 

Deux solutions : j'ai un scanner,   j'en ai pas de scanner... grrr

Ben, pour ceux qui ont un scanner, soit ils scannent la page s'ils ne peuvent pas enlever les photos de leur album (ah cette colle, collait mieux que celle de maintenant), soit ils scannent photo par photo au format cité plus haut. Le jpeg, jpg sont bien. Surtout pas de bmp !

J'ai pas de scanner, sniff.

Ben là il faut prendre son album sous le bras et rechercher une âme charitable qui en possède un, aller en mairie, dans un cybercafé... et scanner ses document en suivant la manip plus haut.

M'excuse, peut pas faire plus simple.

Maintenant, pour les cas désespérés, ils prennent contact avec moi pour m'envoyer par la poste leurs épreuves photographiques. Onglet contact dans le menu du haut.

 

Tous les liens sont opérationnels au 13 janvier 14 h

Allez, portez-vous bien, et bonnes recherches pour les photos

 

Votre dévoué

 


 

Le 8 février

 

Bonjour à tous

 

Pas encore de nouvelles pour la date. J' ai téléphoné au Président de l' amicale, pas de réponse.

Tout le monde a trouvé sympa la mise en ligne des photos dans les brigades.

Les albums s'étoffent  petit à petit. Merci à vous, et super de les faire partager à vos copains de brigade.

Si vous avez des photos à mettre dans les albums du menu de droite et qui peuvent interesser tout le monde, envoyez moi les, ou dites moi celles que je dois basculer d'album.

Je sais que le temps est propice au rangement, recherches, alors vite à vos cantines avant le printemps !

Je suis comme le romancier en panne d'inspiration. Que vais-je faire comme article ? Si vous avez des idées, je suis preneur.

Deux volontaires (un de sûr et a déjà commencé, l'autre attend...) viennent de prendre les rènes de la 213. Merci à eux.

Coïncidence, toujours personne pour la 214 et 234. Je vais envoyer des mails au connus de ces brigades.


Des camarades m'envoient des diaporamas, je les ai mis en ligne pour vous en faire profiter. Ce n'est pas la peine de m'en envoyer sur la politique, ils passeront direct à la trappe. On est déjà dans la mouise comme ça,  pas la peine de leur faire de pub.

 

De la pub, en voilà un peu :

 

auvergne

Elle est parlante cette carte ! - en vente dans tous les points presse d' Issoire !


Bien que la devise des auvergnats soit " un sou c'est un sou " je ne les connaissais pas aussi chauvins.

La légende figurant au verso " tout homme a deux pays " - Henri de Bornier.

Vicomte Henri de Bornier -Poète et auteur dramatique français (1825-1901) administrateur de la Bibliothèque de l'Arsenal en 1889, lauréat de l'Académie en 1861 et en 1863 pour le prix de poésie, en 1864 pour le prix d'éloquence. (Acad. fr. 1893).

 

Poète et auteur dramatique français (1825-1901) administrateur de la Bibliothèque de l'Arsenal en 1889, lauréat de l'Académie en 1861 et en 1863 pour le prix de poésie, en 1864 pour le prix d'éloquence. (Acad. fr. 1893).

Mais la vraie citation est  " tout homme à deux pays, le sien et puis la France ! "

 ète et auteur dramatique français(1825-1901) administrateur de la Bibliothèque de l'Arsenal en 1889, lauréat de l'Académie en 1861 et en 1863 pour le prix de poésie, en 1864 pour le prix d'éloquence. (Acad. fr. 1893).

C'est vrai que l'école est toujours présente dans nos coeurs, mais c'est pas la peine d'en faire tout un plat !


Bon ben voilà pour ce petit coucou, avant que l' extinction des feux probable vers 19 heures. Il y a deux jours le voltage dans les fils était à 210 volts. Je me disais que ma vue baissait, c' était le compteur ! Ouf.

Ici dans le Sud, on a le soleil mais pas le bon voltage !

J' espère que c'est pas trop la galère pour vous avec tout ce froid.

Attention la grippe arrive, alors suivez mon remède : une bistoule le matin ! Les ch'tis auront compris.

Pour les ceusses qui causent pas le picard, malgré la pub de Dany Boum, c'est de mettre une lichette de rhum dans le café. (avec modération of course)

 

Allez, bon vent, couvrez vous bien et mettez des chaussettes pour dormir !

Votre dévoué

Patrick

 


Le 5 mars

 

Bonjour à tous

 

On va enfin pouvoir souffler un peu !

Voici maintenant une année que je me suis lancé dans ce défit.

On est arrivé à la fin des recherches. Le groupe 23 se recherche encore, il manque des volontaires pour la 11, 12 et 31 de Tulle. Le travail est fini, manque un correspondant pour ces brigades. Le planning est respecté dans les délais. La date est maintenant officielle, les correspondants de brigade vont maintenant reconnecter tous les fils qui vous reliaient au sein de votre brigade, et rejouer cette symphonie qui nous unissait.

42 ans de péripéties ! je sais que chez certains les fils du téléphone ont tendance à chauffer ! Vive l'ADSL !

Je ne pourrais jamais assez remercier tous ceux qui m'ont aidé dés la première heure, et ont ainsi évité que je ne soit traité d'illuminé ou d' utopiste ! et c'est grâce aussi à ces personnes que le rêve va devenir réalité, et ceci du à cet acharnement qui nous relie à cette école qui a fait de nous des gens d'exception.


Donc on se revoit fin septembre...


Ce sera peut-être la seule et unique fois que la promo sera de nouveau réunie au sein de notre école.

L'an prochain en 2013 est prévu entre le 15 mai et le 15 juin le cinquantenaire de la naissance de votre école.

Toutes les promotions seront conviées à cette manifestation.

Alors profitez de votre soixantaine toute neuve, venez vous retrouver et reprendre une bonne bouffée de jeunesse ! Venez vous ressourcer, venez reprendre un grand bol d'air auvergnat, venez revoir vos camarades, venez visiter vos bâtiments, venez revoir vos professeurs, chef de brigade...

Je vous jure que vous allez rajeunir : oublié les rhumatismes, lumbagos et compagnie...

Un de vos camarade vient de m'envoyer son parcours via son correspondant de brigade. Il s'agit de Dominique PERRIN de la 221.

Merci de le lire. Je pense que beaucoup d'entre-nous ont eu un parcours aussi varié. Moi, heureusement que j'étais bien assis lorsque j'ai lu sa lettre ! Qui eut cru qu'un petit issoirien, mécano de surcroît, allait devenir aussi grand !

Alors faites comme lui, si vous avez un parcours hors du commun, plein de péripéties: à vos plumes !

Je vous rappelle que ce blog est le votre, alors osez !

Comme je vous l'ai annoncé sur le flash-info de février, je me rend à Issoire début avril pour finaliser notre rassemblement et ouvrir le compte bancaire.

Donc pour les indécis, il vous reste 3 mois de tergiversations:  j'y vais ?

Pour moi la réponse est: Viens ! On compte sur toi, tes copains aussi !

Alors je me lâche : je viens revoir mes copains et l'école pour une journée innoubliable.

Votre dévoué

Patrick


 

Bonjour à tous

 

Quelques petits mots pour vous signaler la parution ce matin d'un article sur Charles Ragon de Bange, l'illustre inventeur - créateur de canons, dont les mécanismes portent encore le nom. Les artilleurs pourront d'ailleurs se remémorrer le principe de cette invention géniale.

Cet article relate aussi les divers changements éffectués dans votre école, si vous n'y avez jamais remis vos petits pieds. Tous les abonnés l'ont reçu.

Les recherches sont quasi terminées, je suis en train de rebalayer toutes les brigades à la recherche d'éventuels oublis. Il reste environ une trentaine de camarades à retrouver, principalement au groupe 23. si vous cliquez sur ces brigades, n'ayez pas peur de ne rien voir dans les villes ! Nous avons les mails ! . Mais ils veulent rester anonymes, alors laissons-les ainsi.

Respectons leur silence. Chut...

La semaine dernière j'ai surveillé un examen, car il m'arrive de travailler pour la fonction publique territoriale de temps en temps. Voici ici l'examen interne d'adjoint administratif de 1ère classe. Je vous laisse tout le loisir de comparer notre époque et celle actuelle. Le mois prochain je surveillerai le concours de technicien territorial. Je vous en ferait part.

Depuis hier le printemps est de retour.

Les jardins, pelouses, ballades, voyages vont maintenant être votre préoccupation. La préparation des vacances, la garde des petits enfants...

Je, et vos correspondants de brigade, vous tanneront jusqu'à plus soif avant la première semaine de juin pour valider votre participation et envoyer votre chèque.

Alors pour les indécis, je vous laisse devant votre conscience !

J'oublie mes rhumatismes, ma querelle de 42 ans avec mon voisin de lit, l'armée qui m'a laissé tomber, mes camarades qui me laissent tomber... j'en passe...

Je viens à issoire pour me ressourcer ! Oublier mes soucis, revoir mes potes, l'école, Issoire, l'Auvergne...

Bref passer une bonne journée, renouer plein de contacts.

J'y viens aussi pour remercier tous ceux qui ont retrouvé mes copains, la machine "base de défense" du 28 qui va commander les victuailles, préparer les plannings des personnels avant les vacances et les mutations, et l'amicale AEIT qui est le chef d'orchestre de cette journée.

Bref je suis reconnaissant envers ces personnes, et comme ils se sont, vont, se démener encore pour vous...

N'oublions pas que ce sera peut-être la seule et unique fois que notre promo se réunira. Nous ne sommes pas seuls, et d'autres promos vont désirer elles aussi de se revoir.

Alors, pour cette occasion unique, je fonce !

Les indécis qui ont des soucis de conduite, le train - l'avion -  existent, le co-voiturage aussi. Il y aura bien quelqu'un qui passe dans votre coin pour se rendre à Issoire qui vous acceptera à bord de son carrosse.

N'hésitez pas à nous faire part de vos soucis !

Bon, je vais vous laisser pour ce soir.

PS : j' au oublié de mettre le lien dans l' article de la vidéo de présentation de 28ème RT

Portez-vous bien

Votre dévoué

Patrick


Bonjour à tous

 

Un petit coucou, car il y a bien longtemps que je me suis plus occupé de ce fil...

Les inscriptions sont maintenant quasi terminées, et je remercie beaucoup tous les participants, ainsi que ceux qui se sont excusés pour leur absence.

Le chiffre est correct, dans mes attentes au vu des autres rassemblement qui se sont déjà déroulés suivant ce canevas. Je comptais entre 10 et 15 participants par brigade.

Objectif atteint pour  8 d'entre-elles. Merci à leurs correspondants.

Un seul noyau dur : la 214 qui brille par sa non implication. Est-ce du au mauvais choix du responsable qui n'a pas pu rassembler et motiver sa troupe ?

Ne faisons pas de polémique...

On a eu un petit souci avec l'orchestre de la 2ème promo qui était prévu pour nous faire guincher.

Son accordéoniste, Nelly, est souffrante et ne pourra pas jouer.

Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et tout notre soutien.

Donc, c'est un autre orchestre local qui a été trouvé et c'est lui qui nous fera valser.

Un petit moment de nostalgie, suite au décés cette nuit du commentateur de foot qui a accompagné toute notre jeunesse.

 

POUR CEUX, NÉS ENTRE LES ANNÉES 1950
NOUS sommes PLUS FORTS !!!!!!!

Premièrement, nous avons survécu à l'accouchement par des mères dont la plupart fumaient ou buvaient du vin pendant qu'elles étaient enceintes. La plupart d'entre-nous, comme votre serviteur, ont vu le jour chez eux dans le lit conjugal.
Elles prenaient des aspirines, mangeaient de la vinaigrette , des desserts , et n'étaient pas testées pour le diabète ou le cholestérol.
De fait, la plupart d'entre elles sont encore là, ou mortes à plus de 85 ans.

Après ce traumatisme.... on s'endormait n'importe où, on nous couchait sur le ventre dans des lits à paillasse, dans des chambres peintes au plomb. Faut dire qu'il ne nous venait pas à l'idée de bouffer les écailles des vieux murs...

Nous n'avions pas de serrures aux portes. Lorsque l'on faisait de la bicyclette, on avait des casquettes, et pas des casques de protection.

Bébés et enfants, on nous emmenait dans de vieilles guimbardes sans clim, sans ceintures, ni siège pour bébés, ni air -bag,

Être dans la benne arrière d'une camionnette par une belle journée ensoleillée était toujours quelque chose d'extraordinaire.

Nous buvions l'eau directement de la fontaine, et depuis l'eau courante, dans les maisons, les tuyaux étaient en plomb.

Nous mangions des gâteaux secs, du pain rassi, du vrai beurre, du saindoux, du lard. Nous buvions du chocolat avec du vrai sucre. Et nous n'étions pas obèses .
POURQUOI ?

Parce que nous étions toujours en train de bouger, de jouer dehors...
Nous sortions de la maison le matin pour jouer toute la journée au grand air, à condition d'être revenus quand les lampadaires s'allumaient.

Nous prenions des heures à construire nos planches à roulettes munies de vieux roulement à bille que me ramenait mon grand-père de son boulot (il était ajusteur dans une centrale électrique thermique à Courrières) avec lesquelles nous descendions les côtes, sans freins. Après avoir foncé dans les buissons une paire de fois, nous avions appris à gérer les problèmes.
Nous n'avions pas de Playstation, Nintendo, X-box, iPod.. Il n'y avait pas de jeux vidéo, pas 150 canaux au câble, pas de films vidéo ou dvd, pas de son stéréo ou de cd, pas de portable, pas d'ordinateur et pas d'Internet .

NOUS AVIONS DES AMIS et nous sortions dehors pour les retrouver, pas des amis inconnus sur réseau social !
Nous tombions des arbres, en faisant le parachute, on se coupait, on se cassait des os, des dents et il n'y avait pas de poursuites judiciaires pour cela.

On nous offrait des vraies carabines à cartouche pour notre anniversaire (si, si je l'ai toujours), faisions des jeux avec des bâtons et des balles, des lance-pierres, des épées, des arcs et flèches, des fléchettes, nous jouions avec des radeaux de fortune sur les rivières, nous faisions des pistes de glissade sur les inondations des prairies gelées, nous allions à l'école en culottes courtes par tous les temps, nous sautions et plongions des souches d'arbres dans des rivières sans maître-nageur syndiqué, nous bricolions avec toutes sortes d'outils réputés dangereux des ateliers de nos parents, nous jouions avec des pétards à mèches, nous fumions des P4 à l'unité, nous sucions toute la journée des boites de coco (pas de coca) ; aux heures les plus chaudes, les lessiveuses étaient nos plus belles piscines, nous descendions à toutes allures les côtes en herbes des vergers sur des plaques de linoléum ou balatum en guise de luge. Les soirées exceptionnelles de grandes chutes de neige, nous avions la permission de jouer à la lueur des réverbères dans les rues enneigées, glissades et traineaux en bois fabriqués le jour même, avec des vieilles planchettes et des cerclages métalliques d'emballages qui recouvraient les  patins, occupant notre temps et gelant nos mains violettes sans gants ; et même si on nous disait que tout pouvait arriver, nous sommes pour la plupart toujours là.
Nous roulions sur nos vélos sans frein ou marchions jusqu'à la maison du copain de classe ou de quartier et frappions à sa porte ; on entrait simplement, et nous étions très bien accueillis.
L'idée que nos parents auraient un jour à nous faire sortir de prison était inconnue, ils étaient AVEC la loi. L'idée que nos parents puissent être contre l'avis de l'instituteur, du professeur, du policier, du gendarme, du Maire, du curé, qu'ils puissent en venir aux mains ou aux insultes était inimaginable.
A Issoire, et avant en colo ou au patronage, les camps scout pour moi, nous avons appris à vivre ensemble en nous respectant, même si les bagarres étaient saignantes, elles ne finissaient pas au couteau ou à la kalachnikov.
Ces générations ont produit quelques-uns des meilleurs preneurs de risques, têtes pensantes et inventeurs de tous les temps, chefs d'entreprises, souvent autodidactes au bon sens débordant.

Ces 50 années ont été une explosion d'innovations et nouvelles idées.
Nous avions la liberté et la peur de l'échec, le succès et les responsabilités qui vont avec, mais nous avons appris comment gérer tout cela.
Si vous êtes un de ceux-là, si vous vous reconnaissez...  FÉLICITATIONS!
Peut-être que vous voulez partager ceci avec d'autres qui ont eu la chance de grandir avant que les avocats ne viennent tout règlementer, avant que les " médias " ne prennent tant de plaisir à faire trembler les chaumières de leurs scoops dramatiques, sans certitudes... juste pour le fun et le fric.
Comme la vie était belle, limpide , parfois rude mais combien nous étions heureux !
Vous pouvez envoyer ce message à vos enfants, ils pourront réaliser la simplicité et la chance de leurs parents.

 

Merci mes amis, et à très bientôt pour la suite des événements.

 

Votre dévoué

Patrick


 

Bonjour à tous

 

Les vacances ont commencé pour certains d'entre nous

Instant privilégié où l'on oubli ses soucis, et moment privilégié pour s'occuper de ses petits enfants.

Je vous réitère tous mes voeux de bonnes vacances !

 

Pour les autres, leur tour viendra, et tant mieux pour eux car le temps devrait s'améliorer.

 

Les fêtes du 14 juillet sont terminées. En regardant le défilé des troupes à pied, mon coeur s'est un peu serré devant l'absence de notre école. Pourtant beaucoup d'entre nous y étaient en 1970 pour représenter la première fois notre école. Votre serviteur en faisait partie et ce fut un moment inoubliable pour lui. Fierté de présenter notre école par un défilé magnifique. C'est toujours un grand moment de nostalgie qui me prend aux tripes en pensant à ce jour, puis de notre rentrée triomphante à Issoire suivie de notre séparation définitive pour de nouveaux horizons.

Mais on va se rattraper le 29 septembre !

 

En début de soirée j'ai assisté aux festivités à Toulon.

Les bretons me comprendront, la couleur des uniformes ici est au blanc ! Pas le blanc de nos chasseurs alpins dans leur tenue montagne, mais celui de la marine nationale.

Une section du 54ème régiment d'artillerie sol-air de Hyères représentait l'armée de terre. Vous avez pu voir leurs camarades le matin au défilé parisien.

Remise de médailles, défilé à pied ( dont la nouvelle B.D.D. et le centre de transit interarmes créés dernièrement), l'école d'infirmiers, les équipages de plusieurs bâtiments de la marine, puis de quelques véhicules (dont le SEA). Mais ce sont les camions de pompier qui étaient les plus représentés (marins- pompiers et sapeurs pompiers du Var). 

Bref beaucoup de blanc et de rouge !

Vous pouvez suivre les participants pour notre journée. Nous avons atteint un taux de participation de 30%, ce qui est un chiffre honorable. Nous serons aux alentours de 300 personnes à cette journée de retrouvailles.

Pour le cinquantenaire, quelques uns d'entre-nous ont déjà émis le souhait d'y participer. 900 personnes ont déjà émis le voeu de fêter dignement cet anniversaire. Mais la liste risque de s'allonger encore ! Vous pouvez suivre l'évolution sur le site AEIT dont le lien se trouve sur la page d'accueil du site tout en haut.

Vous avez pu voir qu'il y a un petit changement de programme suite au désistement de la 24ème promo. L'assemblée générale de AEIT se déroulera avec nous l'après-midi, et l'ECPA demandera à quelques uns d'entre nous d'être interviewé pour la réalisation du DVD qui devrait s'intituler "l'esprit Issoirien". Décidément la cinq se distinguera encore une fois !

J'ai mis les menus en ligne.

Voilà mes amis les dernières nouvelles.

Bonnes vacances et à bientôt !

Votre dévoué serviteur

Patrick


Le 31 août

 

Bonjour mes amis

 

Une petite pensée pour nos deux derniers camarades de la 212 disparus dernièrement. A la lecture du blog de l'amicale, on voit très bien que les mois d'été sont propices à ces disparitions.

 

Les vacances sont terminées.

Au vu de la météo sur Toulon qui a vu son thermomètre baisser et le mistral revenu, ses premières pluies depuis 2 mois, et le "remontage" des touristes vers le Nord, on respire un peu mieux ! A la plage je vais maintenant cotoyer les papy et mamy, et les jeunes couples en voyage de noce. adieu les gosses hurlants sur les plages ! Allez crier dans vos cours de récré !

 

Dans un mois nos retrouvailles seront terminées. Le stress va commencer à monter doucement avant le 29.

Je reste zen mais quand même, deux années de travail vont voir leur aboutissement et la tension commence à monter doucement.

Tout est en ordre, et après les dernières inscriptions de cette semaine qui arrive il ne restera plus qu'à asticoter les retardataires de paiement du resto, et le plan vigipirate pour les accompagnants.

Je vous rappelle que si vous avez des problèmes de transport, le co-voiturage existe ! Faites-en moi part, je vous direz qui habite proche de chez vous.

Beaucoup vont arriver vendredi après-midi. Je serai visible au cercle-mess sur le parking ou vers le bar. Il ne faut pas rentrer dans le régiment, mais continuer tout droit, puis à gauche (chemin des quinze). Entrée juste avant le S1. Garez-vous sur le parking intérieur.

Pour le repas de vendredi soir rien n'est prévu. On verra en fonction du nombre. Vous êtes libre de décider ou bon vous semble ! Il y a la cafette de carouf, le courtepaille, le maque'do, la brasserie du globe, quelques resto sympa...

 

Enfin je vous transmet ce tuyau, parce que pour moi ça a marché :

A la télé j'ai regardé une émission, dans laquelle un représentant du Dalaï-lama affirmait que pour obtenir la paix intérieure nous devions toujours finir ce que nous avions commencé, et qu'à cette condition nous bénéficierions davantage de calme dans nos existences.
J'ai regardé autour de moi, j'ai fait le tour de l'appart pour trouver les choses que j'avais commencées sans les terminer.....

Et j'ai fini une bouteille de Rosé de Provence, une bouteille de Bordeaux, une bouteille de côte du Roussivon, une vouteile de bodka, un buteil de poââre, le rest dwiski, et 1 bpoit de choccccla.
Tou nimaggine pa com jem sens achemen mieu mintnan.
Psasse el mssage a tou ceux con bsoin de paix intrieur et di leurr ke jeu lé zèm.

 

Hips !

 

Allez, portez-vous bien

Votre dévoué


date  le 12 septembre

 

Bonjour à tous

 

La tension commense à monter par petits paliers...

Nos rêves, le mien et maintenant le vôtre, vont enfin devenir réalité.

Je suis fébrile, je ne suis pas encore au stade du cauchemar, mais déjà mes nuits se sont un peu raccourcies. Mais tout le monde me rassure que tout ira bien !

La montée a été rude, semée d'embûches, mais nous sommes presque arrivés au sommet. De là-haut nous allons revoir ce beau film qu'a été notre jeunesse à Issoire. Que d'eau à coulé sous les ponts !

Préparez bien votre trajet. Vous avez jusqu'à midi pour arriver entier à Issoire.

Bonjour la sinistrose ! Ce matin licenciements en vue à la télé suite au regroupement des infos de la deux et de la trois. 500 journaleux seraient sur la touche. L'armée aussi va être durement touchée. Ce matin le maire de Cambrai qui suite à la dissolution de sa base aérienne, devait avoir compensation, ben ce matin il n'a plus rien...

Voici un lien que Jean-Luc m'a envoyé pour l'armée (avancement en berne, engagements reportés...)

Tâchons d'oublier le 29 le marasme dans laquel nous vivons actuellement, et penchons nous plutôt sur notre passé ! Nous avions vécu un tsunami avec mai 68... Pourvu que cela ne recommence pas demain.

Encore heureux que la ministre de la justice va libérer tout le monde de prison. Je lui suggère d'y mettre à la place tous nos hommes politiques pour leur inéfficacité, et les actionnaires et dirigeants de Peugeot...

 

Allez, portez-vous bien malgré la crise !

Votre dévoué

   retour à l'accueil

Partager cet article

Commenter cet article

GARDET Jean-Pierre 22/08/2012 17:34


23 août 2012/23 août 1970: "rentrèe" en corps de troupe pour la plupart d'entre nous!


J'étais arrivé au matin avec Michel MERLIER au 4° RH à BESANCON; le commandant de V.B. nous avait envoyé immédiatement chez le coiffeur!


Allez, salut à tous, à bientôt!


JP GARDET

GARDET Jean-Pierre 21/08/2012 18:28


Je suis content; cet après-midi, en organisant mon Xème déménagement, j'ai retrouvé mon premier képi, vous savez celui qu'on mettait même dans la chambre, tellement on était content de l'avoir
reçu?!


Je l'emmènerai à Issoire le 29, il l'a bien mérité!


Salut à tous!


JP GARDET B222

Serge Mérienne 02/07/2012 15:46


Après la lecture du flash-info de juin,envoyé par Patrick,je me dis qu'il faut réagir comme lui après avoir consulté le tableau de participants par brigade à savoir "que la qualité primera sur la
quantité";cette réflexion venant de ma "tristesse" de voir "0" en face de la br. 214 et "1" en face de la 212(merci à Jean-Louis Raimond).


Je constate que le gr.22 aura le double de participants par rapport au 21 (bravo à eux!).


Je n'ignore pas que beaucoup auraient aimés participer mais,pour différentes raisons,ne le pourront pas.Quoiqu'il en soit,merci à tous (173 élèves + 2 CB, c'est bien!) et au plaisir de se
retrouver le 29 septembre.En attendant,bonnes vacances à tous!


              Sergio


 


 

Serge Mérienne 25/05/2012 10:52


Suite à plusieurs demandes concernant la parution de ceux qui seront présents le 29, il suffit de cliquer sur les brigades et dans la colonne de droite("présence le 29") ,"oui" signifie que
la personne concernée sera présente(et que son chèque a été reçu par notre dévoué trésorier).


Bonne journée à tous!


Sergio


 

celin bernard 5/234 23/03/2012 18:34


premiere prise de contact  au 29 /09 j'espere

DESPOIX Michel 21/03/2012 18:41


Merci à Hervé, Guy et Jean Pierre pour l'amical bonjour. A mon tour salut à la 223 et notre promo. N'hésitez pas à donner de vos nouvelles cela fait chaud au coeur.
C'est avec grand plaisir que nous espérons se retrouver en nombre. Allez la 223 rencontrons nous en septembre.Encore bravo aux initiateurs et notre JP dévoué.

FONTAINE Hervé 16/03/2012 15:29


Bonjour à tous d'un de la 223 que du bonheur de lire tout cela. Patrick brillante initiative. J'ai dit à JP.ROBIN que j'y serai, si dieu veut comme disent les Guyanais. J'ai vu avec
plaisir les commentaires de G.ALAYRAC et R.TONNAIRE, salut mon Roland, même si tu n'a pas eu la chance d'être dans la 223.mais on en a fait bien d'autres tous les deux par la suite. Les
anciens de la 223 j'espère que vous y serez!


 

Serge Mérienne 04/03/2012 21:49


La brigade 234 n'a qu'un seul retrouvé! (je ne connais,malheureusement que Jean-Pierre,ayant fait le stage pilote avec lui et espérant qu'il effectuerait les recherches pour sa
brigade...Apparemment, je me suis trompé!). Alors les "bips" du gr 23 (sans aucune polémique bien désuète aujourd'hui),ne laissez pas une de vos brigades dans l'ignorance de nos retrouvailles en
septembre!  


Et bravo encore à Patrick pour sa détermination !


       Sergio


 


 

Léon de la 32 (232 Issoire) 01/01/2012 19:00


Salut les Anciens la V. En ce 1er janvier, je ne peux que vous souhaiter une très bonne année 2012, avec une bonne santé. Rendez-vous à tous en octobre 2012.


Bravo pour ce blog. Amicalement. Léon de la 32.


 

Patrick 02/01/2012 16:42



Merci Hervé pour tes voeux et tes encouragements.


Très bonne année et a bientôt de se revoir en octobre



alayrac guy 03/12/2011 20:32


Grâce à Hervin un ancien de la 5 et de la 224 je viens me joindre à vous je suis un ancien de la 223, je jouais dans l'équipe de rugby de l'école avec Fourquet, Bazin (entre autres et Bazin m'a
pêté le nez à l'entrainement) et c'est avec un grand plaisir que je viens me joindre à vous pour partager tous ces souvenirs qui nous ont ont plus ou moins forgés pour notre vie